Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Communiqué de Alima Boumediene, sénatrice de Paris

la HALDE a conclu a l’existence de discriminations à l’égard des Roms établis en France - janvier 2008

mardi 22 janvier 2008

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Paris, le 17 janvier 2008

La sénatrice Alima Boumediene-Thiery (les Verts) se félicite de la délibération de la HALDE concernant les discriminations subies par les Roms en France

La HALDE vient de communiquer au Gouvernement ses recommandations concernant les discriminations subies par la communauté des gens du voyage en France.

Les conclusions sont sévères et concernent différents champs : le droit de vote, la scolarisation des enfants, la liberté de circulation sur le territoire français, la délivrance de la carte nationale d’identité.

Dans tous ces domaines, la HALDE a conclu a l’existence de discriminations à l’égard des Roms établis en France.

La sénatrice Alima Boumediene-Thiery avait déjà attiré l’attention du Gouvernement sur les conditions déplorables dans lesquelles vivent les gens du voyage le 6 novembre 2007 dans le cadre d’une question orale.

La sénatrice a rappelé à cette occasion que ces conditions sont indignes de notre République. Ces carences sont directement imputables à l’État et aux collectivités territoriales dont l’immobilisme pourrait être qualifié de non-assistance à personne en danger.

Selon la sénatrice, l’arsenal législatif élaboré contre les Roms ne sert qu’à une chose : chasser les Roms considérés comme indésirables, sans même réfléchir aux moyens de leur insertion et au respect effectif de leurs droits fondamentaux, comme l’accès aux soins ou l’accès à l’éducation pour les enfants.

Selon la sénatrice, les gens du voyage aspirent, comme tous les citoyens européens, à accéder aux services élémentaires, notamment en matière de logement, d’éducation, de soins. Il convient donc d’encourager, conjointement avec les communes, les projets d’insertion visant à mettre en place un accompagnement social des familles, dans leurs démarches pour accéder à l’emploi, à la scolarisation des enfants, à l’alphabétisation, en particulier des femmes, et à la formation professionnelle.

La sénatrice se félicite donc que la HALDE confirme aujourd’hui les inquiétudes qu’elle avait exposé au Gouvernement, et souhaite que le Gouvernement en tire toutes les conséquences.

La sénatrice demande au Gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires à mettre un terme à ce traitement différencié, inique et discriminatoire.

Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50