Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

OGM, non merci

jeudi 21 février 2008

Ceux qui encouragent la culture des OGM n’ont pas pris conscience des conséquences du franchissement de la barrière des espèces.
Un champ n’est pas la simple extension d’un laboratoire.
Faire entrer les OGM en plein champ revient à permettre le dépassement de la frontière entre l’espace clos du laboratoire et l’espace social du champ.

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Par ce franchissement, s’opère un saut épistémologique par lequel l’humanité devient cobaye. En manipulant la Nature, l’être humain fait de lui-même son propre terrain d’expérimentation. Aveugles aux risques sous-jacents, les promoteurs des OGM semblent oublier que même les compagnies d’assurance - qui ne sont pourtant pas des écologistes patentés - refusent d’assurer les cultures OGM. Les risques sont en effet indescriptibles, sans échelle et donc non évaluables.

Yves Cochet
20 février 2008

Extrait de la chronique OGM, non merci,
à lire sans son intégralité sur Actu-environnement

Mots-clés : ,
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50