Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

21 septembre 2008 : élection sénatoriale

114 sièges à pourvoir

jeudi 20 mars 2008

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Sénatoriales 2008 Première synthèse Sur les départements à la proportionnelle :

  • Sur les 38 départements renouvelables en métropole, pour 7 d’entre eux, leurs sénateurs sont élus à la proportionnelle.
    Les Verts, étions présents dans ces 7 départements et avons obtenu 547 voix, soit une moyenne de 3,28 %

sièges : exprimés : voix vertes :
06 Alpes-Maritimes 5 : 1787 : 19 : 1,06%
13 Bouches du Rhône 8 : 2999 : 77 : 2,57%
29 Finistère 4 : 2086 : 70 : 3,36%
31 Haute-Garonne 5 : 2579 : 129 : 5,00%
33 Gironde 6 : 2955 : 110 : 3,72%
34 Hérault 4 : 2048 : 42 : 2,05%
35 Ille-et-Vilaine 4 : 2239 : 100 : 4,47%

soit un total de 16693 547 3,28%

Sur les départements au scrutin majoritaire :
- Dans 31 départements, les sénateurs sont élus au scrutin majoritaire à deux tours
- Nous étions présents dans 20 départements au scrutin majoritaire


Les sièges concernés par ces élections :

l’ensemble des sénateurs de la série A actuelle soit 102 sièges soit 98 sièges dans les départements métropolitains, de l’Ain à l’Indre ( sauf l’Essonne et les Hauts-de-Seine) , la Guyane, la Polynésie française et Wallis et Futuna, ainsi que 4 sièges de sénateurs représentant les Français de l’étranger

10 sièges* correspondant à un accroissement graduel de l’effectif sénatorial pour tenir compte des changements démographiques (un siège supplémentaire étant attribué aux départements et collectivités suivants : Ain, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Drôme, Eure-et-Loir, Haute-Garonne, Gironde, Hérault, Guyane et Polynésie française) ; * *2 sièges* à Saint-Barthélémy et Saint-Martin, collectivités nouvellement créées.

Le mandat sénatorial

Investis par le suffrage universel indirect, les sénateurs sont élus pour six ans par un collège électoral d’environ 150.000 élus. Les candidats doivent avoir au moins 30 ans révolus.

Ce régime électoral est issu d’une réforme adoptée en 2003 [Voir la loi sur le site de légifrance, abaissant l’âge d’éligibilité et réduisant la durée du mandat sénatorial de neuf ans à six ans, en vue de l’inscrire dans une périodicité harmonisée avec celle de la plupart des mandats locaux.

Pour adapter la composition du Sénat aux nouvelles réalités démographiques et territoriales, une augmentation graduelle du nombre de sénateurs a également été prévue par la loi de 2003, pour permettre au Sénat de mieux représenter les collectivités territoriales d’aujourd’hui.

A l’issue d’une nécessaire période transitoire de mise en oeuvre, cette réforme aura fini de produire ses pleins effets au 1er octobre 2011, le Sénat se renouvelant alors par moitié tous les 3 ans.

NB Les élections sénatoriales sont les seules élections pour lesquelles le vote est obligatoire pour les membres du collège électoral.

Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50