Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Le bilan Carbone de Paris révèle l’impact des visiteurs sur l’émission de gaz à effet de serre

Sur un total de 11 millions de tonnes de carbone, environ 4 millions sont émis par les visiteurs.

mardi 26 août 2008

Paris est à la fois la ville la plus visitée au monde par son attrait touristique et la première place de congrès au monde. Elle reçoit en moyenne 25 millions de touristes et un total de 30 millions de visiteurs par an.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Dans le Bilan CarboneTM, on entend par “visiteur” toute personne venant à Paris pour affaire ou pour loisirs pour la journée. Un visiteur est comptabilisé comme “touriste” dès qu’il passe une nuit à l’hôtel.

Un grand nombre de ces touristes viennent par avion, moyen de transport le plus émetteur de gaz à effet de serre. Cet extrait du rapport apporte des précisions sur les deux principaux postes imputables aux visiteurs de Paris : leurs déplacements et la consommation de nourriture.

Cependant, d’autres postes restent à renseigner pour obtenir une véritable évaluation de cette imputation des émissions de gaz à effet de serre aux visiteurs.

Les déplacements des visiteurs

Le secteur des transports est décomposé en fonction des différents moyens de transport : avions, bus touristiques, trains, autocars et voitures.

• 3 500 000 voitures de visiteurs étrangers et 2 500 000 voitures de visiteurs français ont généré un total de 220 000 tonnes d’équivalent carbone pour l’ensemble (807 400 tonnes éq. CO2).

• On estime que 3 400 000 touristes viennent à Paris en bus, ce qui engendre des émissions de 35 000 tonnes équivalent carbone (128 450 tonnes éq. CO2).

• Aucune information n’a pu être obtenue de la part de la SNCF. Néanmoins, le transport ferroviaire est peu émetteur en gaz à effet de serre

• Pour leurs voyages en avion, les non-résidents - visiteurs étrangers et français hors Parisiens -ont quant à eux généré un total de 4 050 000 tonnes équivalent carbone (14,860 millions de tonnes éq. CO2).

Toutefois, on constate qu’une fois dans la capitale, plus de 80 % d’entre eux utilisent les transports en commun.

La nourriture des visiteurs

Il est très difficile d’estimer précisément les émissions dues à l’activité de loisir ou d’affaires. La seule évaluation possible a été réalisée sur la nourriture consommée à Paris, en comptant 2,2 repas par jour (0,2 pour le petit déjeuner) pour un ratio d’environ 0,4 kg équivalent carbone par repas.
Le nombre de visiteurs pris en compte est de 25 millions. _ Les émissions annuelles liées à la nourriture des visiteurs sont estimées à 120 000 tonnes équivalent carbone (440 000 tonnes éq. CO2).

Source : le bilan carbone de Paris p 25

télécharger le bilan carbone de Paris

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50