Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Le genre dans la communication institutionnelle

jeudi 23 octobre 2008

La loi sur la parité a permis certaines avancées dans la représentation des femmes en politique. Cependant cette dernière, même équilibrée, ne résout pas tous les problèmes. Les conquêtes égalitaires en matière de discrimination sexuelle peinent à irriguer la société et à réduire les inégalités entre les femmes et les hommes dans de nombreux domaines.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Les préjugés, les intérêts et les résistances sont tenaces, les violences toujours là. Cela vaut pour tous les milieux, toutes les origines, tous les territoires.
Les textes européens nous font obligation de prendre en compte la perspective de genre dans l’ensemble des politiques publiques à tous les stades de l’élaboration des stratégies, avec des mesures spécifiques.
La Région Ile-de-France veut rechercher l’exemplarité en matière d’égalité Femmes - Hommes.

A cet effet, le Président du Conseil régional a signé le 23 juin dernier la « Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale » par laquelle nous nous sommes engagés à élaborer un plan d’action dans chacune des compétences de notre institution.
Au-delà des engagements pris pour combattre toutes les formes de discriminations en son sein et auprès de ses partenaires, le Conseil régional veut renforcer son action contre les représentations « infériorisantes » et les pratiques discriminantes, afin de faire vivre une égalité réelle et non seulement de droit.

2. L’ACTION REGIONALE
Les propositions régionales en matière de lutte contre les inégalités Sur le fondement des orientations adoptées par le Conseil régional en novembre 2004 dans la délibération N° CR 43-04 (18/11/2004) « Une démocratie de participation en Ilede- France », la Région a consolidé sa politique par une délibération N° CR 74-07 en septembre 2007 (27/09/2007) relative à l’« Engagement régional pour une politique intégrée de lutte contre les discriminations ». L’article 2-6 de cette délibération précise que la Région présentera à la commission permanente un projet d’application de cette Charte européenne et une déclinaison régionale de la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, dans le système éducatif, du 29 juin 2006.

Cette mise en oeuvre résolue de l’engagement régional transversal de lutte contre les discriminations, a permis au conseil de l’Egalité d’Ile-de-France (instance installée en novembre 2006) de s’organiser en quatre groupes de travail dont les thématiques sont les suivantes :
 Genre et sexualité
 Formation/éducation et communication
 Accès à la santé
 Discriminations raciales ethniques et religieuses

Mission genre
A travers la Mission confiée par le Président à Madame Michèle LOUP, sur la « Mise en oeuvre de la problématique du genre dans nos politiques régionales d’Ile de France », diverses actions sont menées :
 La création de journées évènementielles, dans le cadre des Journées internationales du 8 mars « Les femmes construisent la région » ; et du 25 novembre contre les violences faites aux femmes
Lors de ces journées, le maximum de vice-présidentes et vice-présidents sont associés, selon les thématiques retenues (Europe et international, Formation professionnelle et emploi, Développement social, Logement, Aménagement du Territoire, Administration, Démocratie régionale...)
 Un rôle de conseil concernant la mise en oeuvre de l’égalité Femmes/Hommes dans nos différentes politiques, par exemple dans les appels à projets dans les secteurs de la formation professionnelle et de la démocratie régionale, dans l’élaboration de la politique concernant la contraception et l’avortement, etc...
Le genre dans la communication Dans le cadre de sa mission, Madame Michèle Loup a réfléchi, notamment avec l’unité communication, à la manière dont la communication de la Région pourrait être exemplaire dans la démarche qui entend intégrer « le genre » dans toutes ses pratiques.
En effet, la communication joue un rôle essentiel en faveur de l’égalité des femmes puisqu’elle est porteuse d’images et/ou de messages.
Dans la lutte contre les inégalités hommes-femmes, les visuels publicitaires tendent à évoluer, notamment sous l’impulsion du Parlement européen. Les nombreux clichés sur la répartition des rôles, des métiers et leurs représentations, selon que l’on est femme ou homme, entretiennent les discriminations.
Ainsi, il est perçu comme « naturel » que les femmes et les filles s’intéressent peu aux mathématiques et aux technologies. Et beaucoup sont encore surpris qu’un homme ou un garçon s’intéresse à la danse, à la mode ou aux domaines liés à l’esthétique.
La répartition des rôles, certes, évolue mais les stéréotypes restent présents et les femmes subissent un déficit en termes de représentation et d’exercice des responsabilités.

Dans ce processus de construction et de pérennisation des hiérarchies, la langue et ses usages jouent un rôle particulièrement structurant des identités sexuées. Il semblait donc évident que la volonté de lutter contre les discriminations se concrétise, autant que faire se peut, dans l’usage linguistique et dans l’emploi des images. Dans ce domaine, la Région a choisi d’être volontariste, d’exercer une vigilance permanente en recensant sous forme de règles d’or quelques bonnes pratiques à mettre en oeuvre.

document PDF à télécharger « Le genre dans la communication »


Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50