Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Motion de soutien aux 1000 de Cachan

vendredi 18 août 2006

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Les Verts Ile-de-France, réunis en Conseil d’administration régional le 14 décembre 2004, apportent leur soutien au “Collectif des 1000 de Cachan” et à leur plate-forme de revendications, rappelée ci-dessous

De nombreux élus et responsables des Verts, localement comme nationalement, se sont engagés depuis le début de juillet 2004 aux côtés des résidents du bâtiment F de la résidence du CROUS de Cachan.

La lutte des résidents et de leurs soutiens a permis d’obtenir de premiers résultats :

  • renoncement des pouvoirs publics à procéder à une évacuation générale pendant l’été,
  • ouverture de négociations, avec la création d’une cellule sociale sous l’autorité du CROUS, pour constituer les dossiers et faire des propositions à la préfecture du Val-de-Marne,
  • reconnaissance de la nécessité de traiter la question du relogement à l’échelle départementale, au moins.

Aujourd’hui, alors que la situation est bloquée par le choix de la préfecture de traiter les demandes de régularisation de manière très restrictive et de ne pas prendre en compte la nécessité, dans le calendrier, de se donner le temps de régler effectivement la question du logement, les Verts Ile-de-France appellent le gouvernement à entendre la demande de la nomination d’un médiateur, afin de relancer sur des bases saines la négociation. Ils saluent l’attitude extrêmement responsable, solidaire et constructive des résidents et demandent à l’administration et au pouvoir politique d’apporter une réponse à la hauteur de cette mobilisation menée de manière particulièrement digne.

De plus, les Verts Ile-de-France invitent leurs groupes locaux à diffuser l’information et à mobiliser en faveur du Collectif des 1000 de Cachan, et leurs militant-e-s à signer individuellement la pétition de soutien pétition en ligne

  • Vote : Motion approuvée à l’unanimité

ANNEXE : Revendications des résidents du bâtiment F du CROUS de Cachan

* Solutions des problèmes du 5e étage avant de passer aux étages suivants. Traitement des étages un par un comme convenu initialement et non pas deux par deux.

* Annulation de tous les arrêtés préfectoraux de reconduite à la frontière (APRF) notifiés aux résidents du bâtiment F.

*Réexamen bienveillant de la situation de tous les sans papiers, y compris ceux considérés inexpulsables, au regard de trois critères :

  • risques vitaux et persécution au pays d’origine,
  • insertion en France,
  • vie familiale.

La définition de ces trois critères devra être précisée dans l’accord qui sera conclu. Cet examen doit donner lieu à la délivrance d’un récépissé et à un entretien individualisé avec le service en charge de l’examen. Une commission de suivi comprenant des représentants de la préfecture, du comité de soutien et des résidents examinera les cas ne répondant pas à l’un des trois critères, avant un refus de régularisation.

*Si malgré l’examen bienveillant, certaines personnes ne remplissent pas l’un des trois critères, la non délivrance d’un titre de séjour ne doit pas donner lieu à une Invitation à quitter le territoire et un APRF mais à une Autorisation provisoire de séjour de six mois avec autorisation de travail permettant aux personnes de quitter Cachan dignement et d’avoir une chance de faire état de leur insertion ultérieurement, après obtention d’un vrai contrat de travail en particulier.

* Maintien sur place des personnes jusqu’à la fin de l’examen de leur demande de titre de séjour ou jusqu’à la mise en œuvre de leur relogement s’ils sont éligibles à en bénéficier. Aucun relogement temporaire en hôtel en cas de délais pour la mise en œuvre du relogement définitif.

* Pour les personnes se voyant proposer un hébergement provisoire (demandeurs d’asile, personnes vulnérables), garantie sur le renouvellement de l’hébergement provisoire tant que la situation personnelle le nécessite et définition des modalités de réévaluation périodique des situations individuelles. Les hébergements en hôtel n’interviendront qu’à la fin de l’évacuation de l’étage. * L’accord qui sera conclu sur ces différents points devra faire l’objet d’un écrit signé conjointement par un représentant des pouvoirs publics, les délégués des résidents et des représentants du comité de soutien.


Paris, le 17 août 2006

Communiqué de presse

Expulsion du squat de Cachan : trahison !

Depuis ce matin, la police a entamé l’évacuation par la force du squat de Cachan. Dans cette immeuble abandonné, plus d’un millier de personnes dont environ 200 enfants avaient trouvé refuge depuis deux ans. lire la suite sur le site des Verts

Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50