Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Le plan de protection de l’atmosphère : un plan qui manque de souffle ! (22/02/05)

mardi 22 février 2005

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Paris le 22/02/2005

Communiqué DES VERTS ILE DE France.

Les Verts IDF dénoncent le manque d’ambition du Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) réduit à des mesures ponctuelles. Or l’urgence, c’est d’assurer la santé des habitants des grandes agglomérations, de faire de la prévention, et de prendre des mesures.

La pollution atmosphérique fait en France, plus de morts par an que les accidents de la route : 9.500 morts par an selon le rapport de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire et Environnementale (AFSSE) sorti en mars 2004. Mais le PPA, version 2005, ne mise que sur les seuls effets dus aux progrès technologiques. Si le PPA fixe les règles en matière de pollution de l’air, il doit proposer des dispositions plus strictes sur le plan national. Malheureusement, il ne prend en compte que des hypothèses à minima d’évolution, « au fil de l’eau ». Il ne permettra donc pas de respecter les normes européennes de 2010.

Le PPA prend en compte les pics de pollution. Mais, il ne s’attaque pas aux causes fondamentales de la pollution. Mais, il ne tient compte ni de l’évolution des conditions météorologiques, ni du réchauffement planétaire ni des hausses de température (Cf. canicule de l’été 2003).

Les Verts IDF regrettent l’absence de cohérence entre trois outils : le Plan Régional pour la Qualité de l’Air (PRQA), le Plan de Déplacement Urbain (PDU) et le PPA. Il a 8 ans de retard par rapport à la loi sur l’air de 1996.

  • Ce Plan s’attaque au phénomène de limitation des émissions, sans mesure contraignante forte, sans inciter au changement des modes de production d’énergie et aux déplacements.
  • Ce plan sous estime la nécessité de mesures volontaristes en matière de déplacement, telles que des restrictions permanentes de circulation, une réduction des vitesses autorisées prévues par les Plans de Déplacement des Entreprises (PDE).
  • Il ne met pas l’accent ni sur l’accroissement et ni sur l’augmentation de la qualité des transports en commun inter-banlieues.

Les Verts Ile de France demandent que des mesures permanentes soient prises.

  • Limiter les mouvements d’avion, et donner toute sa place à la question des transports aéroportuaires,
  • Limiter les effets de la climatisation, et les rejets abondants des deux roues, des pressings, des stations de peinture, des imprimeries.
  • Fixer des objectifs sur les émissions de particules fines, de pesticides, et des gaz à effet de serre.
  • inviter les collectivités à restreindre de façon permanente la circulation des véhicules les plus polluants parmi les automobiles, deux roues motorisés, camions, véhicules utilitaires légers et autocars. . On ne peut pas se satisfaire de mesure concernant les locomotives diesels, les chaudières, les récupérateurs de vapeur d’hydrocarbures des stations services, les groupes électrogènes.

De plus, sans moyens financiers dédiés à la recherche, à la formation et aux collectivités locales, sans contrôle ni réglementation précise, les rares mesures positives du PPA ne pourront être mises en œuvre, ce qui les rend inopérantes.

  • Les collectivités territoriales doivent se saisir du débat sur le Plan de Protection de l’Atmosphère, et se prononcer ; si elles ne le font pas, leur silence vaudra avis favorable.
  • Les Verts de la région Ile de France déplorent, et les insuffisances du plan, et le manque de communication de la part de l’Etat.

    . Les porte parole du Conseil d’administration régional.

Elisabeth PAGNAC

Denis DROUHET

en savoir plus

en savoir plus

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50