Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Hopital en danger

Santé = danger. La carte bleue remplace la carte vitale !

mardi 24 novembre 2009

La loi HPST dite loi Bachelot cherche à transformer l’hôpital en entreprise rentable. Les fermetures annoncées ou déjà intervenues depuis janvier 2008 sont impressionnantes : plus de 180 services de chirurgie, de maternité, radiothérapie, dont beaucoup en Ile-de-France.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Alors que l’accès aux soins fait partie des droits fondamentaux de notre constitution, l’hôpital public permet d’assurer l’égal accès pour tous à des soins de qualité.
Pour devenir rentable, l’hôpital devra sélectionner les pathologies et les patients et diminuer le nombre de personnels : moins d’infirmières, moins d’aides soignantes, moins de médecins, moins de secrétaires, moins d’assistantes sociales, moins de réseaux d’accès aux soins et de suivi des soins. Il est prévu la suppression de 20 000 emplois.

Ainsi, l’hôpital de Juvisy sur Orge (91), qui accueillait non seulement les patients de Juvisy mais aussi ceux des villes alentour ( 200 000 habitants concernés, 900 accouchements et 2 000 actes chirurgicaux par an), vient de fermer les services de chirurgie et de maternité en réduisant l’offre de soins.
Les patients sont orientés vers d’autres établissements sans trouver de solutions car ces derniers sont déjà saturés. Une partie du personnel est transférée, l’autre licenciée.

En contre-partie, l’offre de santé privée progresse avec un coût inaccessible pour beaucoup.
On désertifie les territoires. On accentue les dépenses, les risques, le temps d’accès aux soins en multipliant les transferts. L’exemple de Juvisy sur Orge se multiplie.

Au premier janvier 2010, 110 médicaments supplémentaires ne seront remboursés qu’à hauteur de 15 %, le forfait hospitalier passe de 16 € à 18 € par jour, les cotisations mutuelle augmentent de 3,9 % pour combler en partie la dépense gouvernementale des vaccins et des masques, les maladies de longue durée comme le cancer seront moins prises en charge et les victimes des accidents du travail, d’exposition aux produits et matériaux et de maladies professionnelles qui ne touchent que 80 % à 60 % de leur salaire journalier de base, vont être imposables.

Ne laissons pas faire ce démantèlement de l’offre de soins publique. Il est urgent de s’opposer à une injustice sociale qui aura un lourd coût humain à long terme. Nous ne pouvons pas rester silencieux face au risque d’aboutir à une santé à double vitesse à l’anglo-saxonne alors que les Etats-Unis réforment actuellement l’offre de santé.

Nous devons préserver notre système de santé pour le bien-être de nos tous.

De nombreuses pétitions sont en cours : Comité de défense de l’hôpital de Juvisy
tél 06 63 47 20 39
Coordination nationale défense des hôpitaux et des maternités de proximité
Contre la taxation des indemnités des accidentés du travail-> htpp ://petition.non-taxation-at.net]

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50