Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Se loger à Paris : mission impossible ? Non aux tours et oui à un logement de qualité pour tous ! 7/04/05

mercredi 27 avril 2005

Files d’attente interminables pour trouver un logement à louer, 1 200 immeubles insalubres dont 150 dans le 19e arrondissement, mais quantité de logements vides : la crise du logement est aiguë à Paris et dans notre arrondissement. Mais les Verts ont des solutions.

Un article paru dans « Le 19e en Vert » n°2

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Le constat est sans appel : l’accession à la propriété n’est plus possible que pour les classes aisées, les salariés modestes et les familles sont forcés de quitter Paris. Résultat : la demande de logements sociaux atteint les 100 000.

Malgré l’inaction gouverne-mentale, l’objectif municipal est de produire 3 500 logements sociaux par an contre 2 000 sous la précédente mandature. A ce rythme, il faudra pourtant 20 ans pour que Paris atteigne le seuil légal de 20 % de logements sociaux. L’enjeu est également de mieux répartir le logement social qui représente 33 % du parc dans le 19e contre 0,7% dans le 8e.

Par ailleurs, Paris reste le plus grand taudis d’Europe avec 1 200 immeubles insalubres, dont plus de 150 dans le 19e, où vivent dans des condi-tions indignes des milliers de Parisiens ; les enfants y contractent le saturnisme, maladie invalidante à vie due à l’ingestion du plomb des peintures dégradées.

Alors que sous la précédente mandature, rien ou presque n’avait été fait, un dispositif permettant de traiter la moitié de l’insalubrité a été mis en place. Les 600 immeubles insalubres oubliés, dont une cinquantaine dans le 19e, doivent être pris en compte. Que tous les Parisiens vivent dans des conditions dignes est la première des priorités des Verts.

Pour desserrer l’étau, pour lutter contre l’exclusion par le logement, les Verts proposent des solutions alternatives :

  • Changer d’échelle. Paris est la ville la plus dense d’Europe sur un territoire exigu. La politique du logement ne doit plus être traitée dans le cadre du Paris intra-muros mais en partenariat avec les départements de la petite couronne.
  • Préserver le parc social de fait. Le gouvernement souhaite la disparition des logements soumis à la loi de 1948 (39 000 à Paris), principalement occupés par des retraités et des salariés à revenus modestes. Les élus Verts ont obtenu au Conseil de Paris la mise en place d’un groupe de travail pour les préserver.
  • Augmenter le nombre de logements dans les nouvelles opérations d’aménagements. Là où nos partenaires socialistes ne prévoyaient que 10 % de logements dans le secteur Paris Nord-Est, les Verts ont obtenu au Conseil de Paris que la copie soit revue pour accroître la part du logement.
  • Appliquer la loi de 1945 sur la réquisition des immeubles vacants.

Le problème du logement est également qualitatif. Construire des tours de logements serait une aberration, ce dont convient le Maire de Paris, Bertrand Delanoë. Les Verts sont ouverts à la création architecturale, mais la qualité de vie des habitants en termes d’équipement, de qualité de construction (démarche Haute Qualité Environnementale) et de transports doit primer. Dans un contexte difficile, les Verts souhaitent une politique du logement plus ambitieuse et plus volontariste.

Le 7 avril 2004

François M.

Les Verts Paris 19e

120 rue de Crimée 75019 Paris

écrire aux Verts 19ème

en savoir plus sur le logement en Ile de France
sur le site de la Documentation française Habitat pour tous en Ile-de-France : 50 propositions pour la relance du logement - mai 20025 Pierre POMMELLET FRANCE. Ministère de l’emploi, du travail et de la cohésion sociale ;FRANCE. Ministère du logement et de la ville

dossier logement établi par les Verts de Strasbourg

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50