Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Communiqué de presse du 30 novembre 2010

Hébergement d’urgence hivernal : L’Etat hors la loi

vendredi 3 décembre 2010

Le plan d’urgence sociale hivernal a été mis en place, comme chaque année, à partir du 1er novembre. Il prévoit que toute personne doit être mise à l’abri sans condition administrative. Pourtant, alors que le froid mène une offensive violente sur le pays, des places manquent en centres d’hébergement d’urgence.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Loin des belles paroles du président de la République en 2007 sur « l’accueil inconditionnel », loin des beaux discours récents du secrétaire d’Etat au Logement garantissant l’application du principe de « zéro demande non pourvue », certains fonctionnaires se sentent pousser des ailes et du zèle et déploient des trésors de créativité pour gérer, à leur manière, la pénurie.

Officiellement, tout va bien : il n’y a personne dehors, comme certains services préfectoraux n’hésitent pas à l’affirmer. Officieusement, certaines préfectures, en toute illégalité, établissent des ordres de priorité et hiérarchisent les sans-abris entre « droit commun » (sic) et « sans-papiers », demandant ensuite aux associations en charge de l’accueil de faire le sale boulot en opérant un tri entre ces catégories.

De très nombreux élus locaux, responsables associatifs, travailleurs sociaux et bénévoles dénoncent cette situation. Le secrétaire d’Etat au Logement verse des larmes de crocodile et affirme virilement que les fonctionnaires préconisant un tri « sortent des clous ». Mais, en réalité, aucune sanction n’est prise, ces fonctionnaires ont le champ libre.

Des hommes, des femmes, des enfants, des familles, des personnes isolées dorment dans la rue, mettent en danger leur santé voire leur vie, alors que leur accès à l’aide médicale d’Etat vient d’être restreint. Pour toute réponse, des administrations de la République, encouragées par le gouvernement de la République, discriminent, alors que la discrimination est interdite par les lois de la République.

Europe Ecologie – Les Verts réclame le respect de la loi, qui stipule l’inconditionnalité de l’accueil dans les centres d’hébergement d’urgence et interdit toute discrimination, et soutient le combat des associations et des citoyens pour des solutions d’hébergement décentes.

Djamila Sonzogni,
Porte-parole

Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50