Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Santé et environnement : augmentation des cancers et conséquences environnementales

dimanche 14 mars 2004

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

A Paris avait lieu un Die in avec masques et combinaisons blanches ; Les militants verts ont distribué des tracts et tenu une conférence de presse. En solidarité avec les victimes des attentats de Madrid ils portaient un brassard noir. Photo :Pierre-Emmanuel WECK Photo :Pierre-Emmanuel WECK

plus de photos

Dégrader l’environnement nuit gravement à la santé !

Rappelons le monstrueux chiffre de l’été dernier sur la France :15000 décès dus aux effets conjugués de la canicule, de la pollution et de l’isolement des personnes fragilisées. Avec notamment Anne Souyris et Jean-Félix Bernard (porte-parole pour les régionales IdF 2004), Mireille Ferri (porte-parole nationale) ainsi qu’André Ciccolella (responsable de la commission Santé) une conférence de presse est organisée. Les Verts rappellent que nous sommes face à une épidémie de maladies chroniques, notamment le cancer (qui touche aujourd’hui 1 homme sur 2 ,une femme sur 3 et dont le nombre augmente régulièrement : + 63% en 20 ans dont 38 % sont dus à des causes environnementales), en Ile de France le nombre de femmes atteintes d’un cancer du sein est supérieur de 30% à la moyenne nationale, l’asthme (taux doublé en 20 ans), la bronchiolite du nourrisson (1 sur 3 ) , les malformations (taux doublé en Ile de France en 20 ans).....

Les causes de ces maladies sont largement environnementales : les conditions de travail (7000 décès annuels à la suite de cancers professionnels, dont 3000 liés à l’amiante), les conditions de logement (asthme, saturnisme...) et la qualité de l’air ( 30 000 décès liés à la pollution urbaine par an).

Les Verts souhaitent mettre la santé environnementale au coeur d’une politique de santé et développer tant à la région, qu’aux autres niveaux institutionnels, une politique de prévention, d’éducation à la santé et d’action contre les nuisances .

Les Verts dénoncent l’hypocrisie du Président de la République qui affirme faire de la lutte contre le cancer une priorité mais soutient le lobby de l’industrie chimique contre la directive européenne REACH, qui vise à évaluer les risques liés aux substances chimiques (dont le volume a été multiplié par 400 depuis la guerre mais dont la toxicité est inconnue dans 97 % des cas). Communiqué des Verts Paris

NOTRE ENVIRONNEMENT, C’EST NOTRE SANTÉ !

La santé ne peut se résumer à une politique de soins. Notre environnement influe directement sur notre état de santé, que l’on habite en ville ou en zone rurale. Car la qualité de l’air, de notre alimentation, nos conditions de logement, de travail pèsent de plus en plus sur la santé. La région doit mener une politique forte sur ces facteurs environnementaux pour protéger notre santé. .

INÉGALITÉS ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES CONTRE LA SANTÉ Les inégalités sociales se cumulent avec les facteurs environnementaux pour porter attein-te à notre santé. Le taux de cancer des ouvriers et employés est 3 fois supérieur à celui des cadres supérieurs. La tuberculose frappe 40 fois plus les immigrés que les personnes nées en France. L’action de santé publique du gouvernement est injuste : au lieu de réduire ces écarts, elle les accroît en réduisant les programmes pour la santé des personnes précaires, des gens du voyage, des immigrés, des usagers de drogue. Pour la santé de tous les franciliens, il faut lutter à la fois contre les facteurs environne-mentaux et sociaux qui nuisent à la santé ! Et pour cela, développer une politique de prévention, d’éducation à la santé et de justice sociale. LES VERTS PROPOSENT : o une réforme du système de santé qui repose sur une régionalisation et implique la par-ticipation des différents partenaires de santé : élus locaux et régionaux, professionnels de santé, syndicats, et assurés sociaux. o L’organisation d’Etats généraux de la santé régionaux pour définir des objectifs de santé régionaux. Le but est d’aligner à terme les régions françaises sur la région ayant les meilleurs indicateurs dans le cadre d’une grande loi de santé publique. NOUS PROPOSONS DANS LES RÉGIONS : De renforcer et élargir le rôle des Observatoires régionaux de la santé. L’air, l’eau, le bruit, l’alimentation, les logements, les ondes électromagnétiques et tous les facteurs ayant un impact sur notre santé seront l’objet de plans spécifiques. La santé au travail sera inté-grée dans cette politique. Développer la recherche au niveau régional sur tous les facteurs environnementaux et les disciplines scientifiques de base comme la toxicologie ou l’épidémiologie. De financer des actions spécifiques en direction des populations les plus fragiles : les migrants, les personnes âgées, les femmes, les jeunes, les usagers de drogue. De donner à la prévention une place plus importante dans l’activité des professions sani-taires et éducatives. Pour cela, la région participera à la création et à la diffusion de sup-ports d’informations avec les institutions existantes. De participer au financement de maisons de santé de proximité, co-gérées par les pro-fessionnels de santé, les associations de santé et les usagers , qui intègreront des missions de soin, d’éducation à la santé et de prévention. De renforcer le lien entre les soins délivrés en ville et à l’hôpital par le développement des réseaux ville-hôpital. De participer à la création d’une aide médicale régionale d’urgence pour les personnes qui ne peuvent plus bénéficier de l’aide médicale d’Etat depuis la loi de 2003 ou qui sont juste au-dessus du plafond CMU.

Mots-clés : , ,
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50