Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Jusqu’au 2 novembre 2005 - Première consultation nationale sur l’eau et les milieux aquatiques

vendredi 7 octobre 2005

Ces questionnaires n’ont pas pour ambition de concurrencer les dossiers d’enquêtes d’opinion, ils ont seulement une fonction très pratique : inciter nos concitoyens à se préoccuper personnellement de la politique de l’eau. Fixé par la Directive Cadre sur l’eau, l’objectif d’atteinte du « Bon Etat » de la qualité des eaux en 2015, va nécessiter la révision des Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) en 2006, il en résultera des programmes d’action qui ne seront pas sans incidence financière. Il est donc logique que ceux qui subiront cette charge financière soient d’une part informés, et d’autre part consultés ! Répondre aux questionnaires aujourd’hui, c’est se préparer à être acteurs des consultations futures.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

questionnaire en ligne

On peut aussi participer à la consultation :
à la préfecture ou sous-préfecture
au siège de l’agence de l’eau
par courrier au président du comité de bassin

Seine-Normandie 51, rue Salvador Allende 92027 NANTERRE CEDEX

Tél : 01.41.20.16.00 Fax : 01.41.20.16.09

Cloture de la consultation 2 Novembre, bonne lecture !

avant de répondre lire l’analyse des questionnaires par France Nature Environnement


POSITION de France Nature Environnement

A la base des questionnaires « L’état des lieux » dans chaque bassin

Chaque bassin a dû réaliser un état des lieux, finalisé en décembre 2004. Celui-ci vise à établir les caractéristiques des ressources en eau du bassin et l’incidence des activités humaines sur l’état des eaux. Cet état des lieux est associé au bilan de la mise en oeuvre du SDAGE. C’est sur la base de cet état des lieux que sont identifiées les questions importantes qui se posent pour la gestion de l’eau dans chaque bassin. Ces principales questions sont liées à des enjeux globaux (différents dans chaque bassin), sur lesquels le grand public est consulté.

On peut citer quelques exemples de grands enjeux, ils se retrouvent dans tous les bassins :
La restauration de la qualité de l’eau ;
La restauration des écosystèmes aquatiques ;
La lutte contre la disparition d’espèces aquatiques ;
La gestion quantitative de l’eau ;
L’organisation de la politique de l’eau ;
Le financement équilibré de la politique de l’eau ;
La gestion des crues et des inondations ;
La gestion du littoral, etc.
Le contexte de l’opération questionnaires

Pour présenter au mieux les différents enjeux des six bassins hydrographiques français, chaque comité de bassin a élaboré un questionnaire. A destination de l’ensemble de nos concitoyens, ces six questionnaires traduisent d’une manière simplifiée les enjeux de la politique de l’eau dans le bassin correspondant, ils informent, ils sensibilisent, et doivent permettre de recueillir les orientations de la population en matière de gestion de l’eau.

La réussite de la consultation DCE se mesurera au nombre de nos concitoyens qui répondront, c’est pourquoi les questionnaires doivent être attractifs, faciles à lire et à remplir, ils doivent aussi éviter la polémique en restant neutres, tout en sensibilisant et en informant le grand public.

Voilà pour l’idéal, mais ces questionnaires ont été élaborés par les Comités de Bassin, composés par des groupes humains d’intérêts divergents, intérêts qui parfois transparaissent au travers de la formulation des questions. Pour certains enjeux, ceci n’est pas neutre, la forme de la question orientant fortement la réponse. Il convient alors pour celui qui répond de ne pas tomber dans le piège d’une réponse simpliste par oui ou par non.

Par contre, lorsque la formulation des questions est simple, vise l’objectivité, et comporte des propositions pour obtenir une amélioration, un meilleur état, il est aisé pour celui qui répond de remplir les cases, en jugeant par lui-même si les enjeux énumérés sont importants ou non.

A ces difficultés de nature politique, il faut aussi ajouter celles qui résultent de la complexité de la politique de gestion de l’eau qui se prête mal la formulation de questions simples. Il arrive alors que des questions soient trop réductrices et incitent à ne pas répondre : la seule alternative étant dans ce cas la critique de la forme de la question.

Quoi qu’il en soit, construire ces questionnaires n’était pas chose aisée, c’est un premier exercice, et nous devons tout faire pour les remplir au mieux et donner ainsi notre avis sur l’importance des problèmes rencontrés dans notre bassin : car nous vivons tous dans l’un des six bassins de notre pays.

Par conséquent, il nous est apparu judicieux de procéder à une comparaison générale des 7 questionnaires, pour essayer d’en dégager une vision globale (approche, neutralité, efficacité, simplicité, etc.). Ainsi, chacun pourra remplir le questionnaire qui lui correspond en toute connaissance de cause, avec la prudence et l’esprit critique indispensables à ce type d’exercice.


Pour info , un forum sur le site du Centre d’études et d’initiatives des Verts français au Parlement européen (Sinople) à propos de la consultation nationale sur l’EAU,

donnez votre avis !

des renseignements sur la consultation


l’analyse à lire en ligne sur le site de FNE


Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50