Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

15-16 avril 2006 - rassemblement à Cherbourg contre le réacteur nucléaire EPR.

samedi 15 avril 2006

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

APPEL DE CHERBOURG

Le Gouvernement français et EDF ont décidé d’implanter un réacteur nucléaire EPR à Flamanville (50), qui entraînerait la création d’un couloir de lignes Très haute tension supplémentaire du Cotentin vers les Pays de Loire.

Au-delà, de nos différences d’analyses et d’appréciations, tant à propos de la situation politique du Pays que de la Sortie ou non du nucléaire, nous sommes d’accord pour dénoncer le caractère inutile, obsolète, coûteux et dangereux de ce projet EPR.

Pour l’électricité et l’emploi, des solutions alternatives existent :

  • 1. Sortir du gigantisme et du centralisme qui, par un mode de production éloigné des lieux de consommation, entraînent toujours plus de couloirs THT et de pertes en lignes.
  • 2. Privilégier l’efficacité énergétique et les économies d’énergie.
  • 3. Produire au plus près du consommateur avec les énergies renouvelables diversifiées et le thermique classique en cogénération.
  • 4. Faire participer les personnes concernées aux choix énergétiques, au contrôle ou à la gestion démocratique de leur fonctionnement.
    Il est urgent de changer le cours des choses en matière d’énergie.

Le Collectif Régional Grand Ouest « L’EPR non merci, ni ailleurs, ni ici » et le « Réseau Sortir du nucléaire » ont pris l’initiative d’organiser à Cherbourg, à Pâques, les 15 et 16 avril 2006, des forums et spectacles à l’occasion du vingtième anniversaire de Tchernobyl et un grand rassemblement festif contre l’EPR.

Contre la relance du programme nucléaire civil français avec la programmation de l’EPR (nouvelle génération de réacteurs nucléaires)


Communiqué de presse des Verts du 11 avril 2006 Samedi 15 avril 2006, tous à Cherbourg ! Non à l’EPR, oui aux alternatives énergétiques

Aujourd’hui mardi 11 avril, la Commission particulière du débat public (CPDP) sur l’EPR rend public son rapport. Le gouvernement a annoncé, contre tout esprit de concertation et confirmé à plusieurs reprises, sa décision de construire le réacteur EPR à Flamanville, sans attendre le débat public et en méprisant par avance ses conclusions. Les Verts seront néanmoins des lecteurs attentifs de ce rapport qui ne sera pourtant que l’expression supplémentaire d’un processus non démocratique.

La bonne volonté des membres de la CPDP n’est pas en cause : ceux-ci se sont heurtés, comme toujours, à l’obstination bureaucratique et à la culture de l’opacité des industriels du nucléaire et de la haute administration d’Etat, qui continue de refuser aux citoyens le droit à l’information.

C’est aujourd’hui sur la mobilisation des citoyens qu’il faut compter si nous voulons, enfin, que s’ouvre un véritable débat sur les politiques de l’énergie et les alternatives possibles.

La construction d’un réacteur EPR à Flamanville n’est pas une fatalité : il pose les mêmes problèmes de déchets et prolifération que toutes les autres centrales. Il est simplement l’illustration d’une idéologie nucléocrate totalement dépassée, n’apportant de plus aucune amélioration technologique significative par rapport à la précédente génération de réacteurs nucléaires

Les Verts appellent donc l’ensemble des citoyens à se mobiliser massivement samedi 15 et dimanche 16 avril à Cherbourg, pour le rassemblement international contre l’EPR et la manifestation qui aura lieu le samedi après-midi dans les rues de Cherbourg.

Les Verts seront présents pendant ces journées. Plusieurs centaines de militants et d’élus venus de toutes les régions de France seront également présents, ainsi que de nombreuses personnalités vertes parmi lesquelles le secrétaire national Yann Wehrling, le collège exécutif et les parlementaires des Verts.

PDF - 370.2 ko
Tract NON A L’EPR
Mots-clés : ,
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50