Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Il est temps de reconnaître le pluralisme thérapeutique

mardi 6 décembre 2005

Les thérapeutiques alternatives : Réflexion des Verts sur les médecines non conventionnelles
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Au moins 75% des Français ont eu recours, au moins une fois, aux médecines non conventionnelles et 40% les utiliseraient régulièrement.

Parmi les plus utilisées, citons : l’homéopathie, la chiropraxie, l’acupuncture, l’ostéopathie...En France, l’acupuncture est reconnue par l’Académie de médecine depuis 1950, les ostéopathes ont récemment bénéficié d’une reconnaissance légale (loi Kouchner), les médicaments homéopathiques font l’objet d’un remboursement par la sécurité sociale. Cependant, le Conseil de l’ordre des médecins est hostile au développement de ces médecines. Leur non réglementation est la règle, leur non remboursement par la sécurité sociale fait que le financement est assuré par le patient lui-même. Sans méconnaître les succès du modèle biomédical occidental, il est manifeste qu’aujourd’hui, il se trouve confronté à de nouvelles difficultés, de nouvelles pathologies, à l’échec face au cancer, à l’apparition de « résistances  » aux médicaments.
C’est pourquoi, les médecines alternatives attirent des patients.
Certaines revues, telles L’impatient, Médecines nouvelles ou Votre santé font un travail d’information remarquable, mais cela ne suffit pas et les patients en sont réduits à l’information du bouche-à-oreille, faute de partenariat institutionnel.
C’est pourquoi, il est temps de faire évaluer les médecines non conventionnelles, afin que, par le contrôle, on puisse tirer le meilleur parti possible des pratiques. Mais cette évaluation doit, de notre point de vue, succéder à la légalisation des pratiques actuellement maintenues dans la clandestinité, soit parce que les thérapies, bien que pratiquées par des médecins, ne sont pas acceptées par l’institution, soit parce que les thérapeutes ne sont pas médecins. Il est temps de prendre conscience des pollutions d’origine médicale : réactivité nucléaire des installations hospitalières, déchets hospitaliers, pollution interne des médicaments (toxicité).
De même, il faut appliquer à la santé les principes que nous sommes en train de déterminer pour l’agriculture. On a suffisamment de recul, aujourd’hui, pour observer les dégâts des substances employées sur la santé des agriculteurs dont on peut déduire la nocivité sur la santé des consommateurs.
Enfin, il est temps de promouvoir l’étude des médecines traditionnelles, là où elles n’ont pas disparu afin qu’elles puissent faire valoir leur légitimité à reprendre la place qu’elles n’auraient jamais du perdre.

Christian PORTAL
Pour le groupe de travail « Médecines Non Conventionnelles » de la commission santé des Verts

Quelques sites à consulter :
Afrique
Amérique latine
Asie

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50