Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

des comprimés d’iode pour tous les Français(es) !

mardi 27 décembre 2005

Depuis 1996, des comprimés d’iode stable sont distribués aux populations vivant dans un rayon de 5 kilomètres autour des centrales nucléaires en France, comme mesure préventive en cas d’accident nucléaire.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

L’ingestion d’iode stable permet en effet de réduire les risques d’apparition du cancer de la thyroïde, dont on a noté une augmentation sensible chez les enfants des populations exposées à l’accident.
Ces plans de distribution d’iode sont la reconnaissance manifeste par l’Etat français :
1/ qu’un accident nucléaire est possible en France
2/ qu’un accident nucléaire peut engendrer des cancers ... ce qui a été nié pendant longtemps !

Il est fort dommage que la distribution ne soit pas étendue à toute la population française... car les vents dominants ne s’arrêtent pas aux limites fixées par l’administration...
Sachant que la France est le pays le plus nucléarisé de la planète et qu’aucun de ses habitants n’est éloigné de plus de 300 kms à vol d’oiseau d’une installation nucléaire, cette mesure un peu plus courageuse s’imposerait...

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande la distribution de pastilles d’iode jusqu’à 500 kms autour des centrales

De plus, ces pastilles, qui ne concernent que l’iode radioactif, sont totalement inefficaces contre les nombreux autres éléments radioactifs contenus dans un nuage de type Tchernobyl : césium, américium, actinium, neptunium, strontium etc. En fait, il est scandaleux de faire croire aux riverains d’une centrale nucléaire qu’ils peuvent être miraculeusement sauvés par la simple prise d’une petite pastille qui, d’ailleurs, doit être prise... plusieurs heures avant l’arrivée du nuage radioactif !

Pour en savoir plus télécharger le n°29 de la revue Sortir du nucléaire (article p 32 et 33)


En Ile de France pas de centrale nucléaire, mais la centrale de Nogent-sur-Seine à beau se trouver en Champagne ! Située au bord de la Seine, elle n’est qu’à 95 km en amont du centre de Paris.

Stop Nogent a organisé un lâcher de ballons depuis Nogent, plusieurs ont été retrouvés à plus de 200 km. En cas d’accident la radioactivité aurait suivi le même chemin. ...

* Avec la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986), les pro moteurs du nucléaire ont découvert que les frontières n’arrêtaient pas les nuages radioactifs. Aussi, le périmètre de 20 km concerné par les distributions de pastilles d’iode est proprement ridicule.

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50