Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

analyse des campagnes de recensement 2004 et 2005

L’offre de services, d’équipement et d’emplois peine à suivre le rythme de la « rurbanisation »

l’exemple de la Seine et Marne

mercredi 18 janvier 2006

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Certaines collectivités territoriales tentent d’y remédier : en Seine-et-Marne, le conseil général a par exemple mis au point des transports « à la demande » par minibus, finance des assistantes maternelles et projette d’étendre l’accès à l’Internet haut débit.

Ce département voit se développer, depuis plusieurs années, des « campagnes-dortoirs ». De nombreux villages, au-delà de Provins ou de Montereau, accueillent une population reléguée toujours plus loin de son lieu de travail par le coût des loyers à Paris et dans la petite couronne. Ce phénomène entraîne également une augmentation notable du prix des terrains.

Conséquence : la commission du surendettement de Seine-et-Marne est l’une des plus sollicitées d’Ile-de-France. Les jeunes couples peinent à financer leur pavillon. Les deux parents travaillent ; il leur faut deux voitures. Si l’un d’eux se retrouve au chômage, tout peut basculer très vite. Ces rurbains subissent de plus le coût élevé de transports en commun surchargés et pas toujours adaptés à de longs trajets. L’année dernière, face à l’augmentation du nombre de voyageurs, la SNCF a remis en service ses « petits gris », des trains vétustes. Les bouchons sur les routes commencent désormais à 60 kilomètres, et non plus à 30 kilomètres de Paris."

Extraits d’un article de Béatrice Jérôme
Le Monde
18/01/06

Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50