Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

2 fois plus d’électricité, 15 fois plus d’emplois : oui aux alternatives au réacteur nucléaire EPR :

mardi 20 juin 2006

« Avec les 3 milliards d’euros prévus pour le prototype de réacteur nucléaire EPR, que pourrait-on faire dans la région »Grand Ouest« de la France, dans le domaine de la maîtrise de la demande d’énergie et des énergies renouvelable, et pour l’emploi ? »
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Alors qu’un sondage de la Commission Européenne de janvier 2006 révèle que seuls 8 % des Français souhaitent voir développer l’utilisation de l’énergie nucléaire, cette question devrait être au coeur des débats. Pourtant, la décision de construire un réacteur EPR prépare la relance du nucléaire sans qu’aucune alternative n’ait jamais été sérieusement envisagée.

Et si l’on se donnait les moyens de soutenir le développement d’autres formes d’énergie ?

Le Réseau « Sortir du nucléaire » a chargé les experts du bureau d’étude « Les 7 Vents du Cotentin » de se pencher sur cette question.

Les résultats de leur étude montrent clairement qu’une alternative est possible. Avec 3 milliards d’euros, au lieu de construire un EPR, on pourrait pourvoir aux mêmes besoins énergétiques, développer des sources d’énergie locales, respectueuses de l’environnement, et créer des emplois au moins 15 fois plus nombreux et mieux répartis sur l’ensemble du territoire.

Cette alternative, par le biais de propositions concrètes, incite chaque personne, chaque collectivité territoriale à devenir un acteur de la politique énergétique, pour le respect des générations futures.

L’étude montre qu’avec la même somme (3 milliards d’euros) :

  • on pourrait obtenir une capacité de réponse aux besoins électriques deux fois supérieure à celle de l’EPR, en ajoutant la production d’électricité à celle qui est évitée.
  • le nombre d’emplois pérennes dépasserait les 10 000. Le projet EPR quant à lui comptera jusqu’à 2300 personnes en phase de construction. Sur quinze ans, la moyenne cumulée est de 600 emplois créés. L’effectif permanent sera de 250 à 300 emplois.

Vous pouvez vous procurer le document complet de l’étude ou sa synthèse : En les téléchargeant sur le site www.sortirdunucleaire.fr

Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50