Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Une coupure d’électricité qui inquiéte - 6 novembre 2006

mardi 7 novembre 2006

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Dans la nuit de samedi 4 à dimanche 5 novembre, plusieurs dizaines de millions de foyers européens, dont la région parisienne, ont subi une coupure électrique.
Dans les Hauts de Seine, cette interruption a duré par endroit une trentaine de minutes. Cette panne massive est la conséquence d’un processus de délestage, destiné à éviter un effet domino généralisé et un black out européen complet. La coupure d’une ligne à très haute tension dans le nord ouest de l’Allemagne serait à l’origine de cette réaction en chaîne.

Pour les Verts, cette nouvelle panne massive est l’aveu de l’incapacité des opérateurs à répondre à une demande d’énergie en augmentation croissante. Cette consommation devient insupportable dès que les aléas climatiques ou conjoncturels amplifient la demande.

Il importe avant toute chose d’intervenir aux plus hauts niveaux pour réduire cette consommation, en agissant dans tous les secteurs et notamment celui de l’isolation des bâtiments, qu’il s’agisse d’habitations, de tertiaire ou de bâtiments publics.

Le système de production centralisé, notamment autour des centrales nucléaires et des lignes à très haute tension, fait preuve de son extrême fragilité, aggravée par la libération du secteur de l’énergie, qui s’opère au détriment de l’entretien des réseaux et au mépris de l’environnement.

Dans les Hauts de Seine, les élus verts réclament en vain des mesures précises de consommation et des évaluations des besoins, notamment dans des quartiers énergétivores tels que la Défense.

Plus globalement, les écologistes réclament l’arrêt de cette fuite en avant absurde qui consiste à se doter de moyens de production supplémentaires lourdement centralisés, tout en incitant à la consommation.Il est largement temps d’arrêter l’hémorragie financière vers le tout nucléaire, lourd, fragile, dangereux, (le problème des déchets, entre autres, reste entier à ce jour), coûteux et non réactif.

Les Verts préconisent d’investir massivement à la fois dans les économies d’énergie et le déploiement d’un parc d’énergies renouvelables, non polluantes et locales.

Les Verts des Hauts de Seine
Joëlle PARIS , porte parole

Frédéric PUZIN, secrétaire départemental

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50