Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Bilan du groupe SDRIF - 2005-2006

mardi 12 décembre 2006

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Quelques données factuelles :

Création du groupe SDRIF validée par le CAR du 18 janvier 2005
Depuis cette date, réunions à périodicité mensuelle - en moyenne 10 à 15 participant(e)s régulier(e)s, dont la secrétaire chargée des commissions et une ou plusieurs élues régionales (les CR des réunions sont sur le site des Verts IDF)
D’une manière schématique, le travail de la commission a connu 3 grandes phases, se recouvrant partiellement (la mobilisation des militants a commencé dès la 1ère phase) :

  • 1ère phase (année 2005) : élaboration de la position des Verts IDF sur le SDRIF, qui a été validée (à l’unanimité, par le CAR du 15 février 2006)
  • 2ème phase (2ème semestre 2005 - 1er semestre 2006) : mobilisation des adhérents IDF pour porter les orientations Vertes sur le SDRIF (participation de membres du groupe SDRIF aux ateliers organisés par la région, aux réunions organisées par le CD 92, le CD 91, le CD Paris sur le PLU, à la formation du CEDIS de juin 2006) et publication d’un 4 pages, inséré dans Vert Contact et diffusé séparément (mars 2006).
  • 3ème phase (à partir de juin 2006) : préparation du Forum sur l’agriculture francilienne du 30 septembre 2006 (par un comité de pilotage à réunions hebdomadaires, ouvert à nos partenaires co-organisateurs)

Eléments de bilan

La création de ce groupe s’inscrit dans l’actualité de la révision du SDRIF et de la nécessité pour les Verts IDF de définir leur point de vue propre, de façon à peser de l’intérieur et de l’extérieur sur le contenu d’un document, qui va déterminer pour longtemps les orientations d’aménagement du territoire de l’IDF. Quelques principes de fonctionnement :

  • le groupe SDRIF ne fait pas tout, il s’appuie sur les autres commissions régionales (habitat/logement, environnement, transports...) ; il n’a évidemment pas vocation à élaborer un schéma directeur, mais à proposer aux Verts IDF des positions sur les principaux enjeux (« attractivité du territoire, densification, inégalités territoriales, déplacements, agriculture de proximité...)
  • il travaille en liaison étroite avec les élu(e)s, notamment avec Mireille Ferri, responsable du dossier à la Région, mais n’est pas leur courroie de transmission
  • ce n’est pas seulement un groupe d’élaboration, il vise aussi à organiser des mobilisations et à faire bouger les rapports de forces, en s’ouvrant aux autres acteurs

le positif : l’implication forte et constante des participant(e)s dans le groupe de travail l’élaboration de la vision Verte, adoptée par le CAR de février 2006 et publiée comme supplément à Vert-contact le soutien apporté par le SER aux initiatives du groupe SDRIF - notamment pour l’organisation du Forum sur l’agriculture une mobilisation progressive des groupes locaux un travail plus approfondi sur le thème de l’agriculture de proximité, dont le point fort a été le forum du 30 septembre sur le plateau de Saclay (200 participants environ), co-organisé avec la Confédération paysanne et les AMAP IDF, qui se poursuit par des mobilisations contre le projet d’OIN porté par l’Etat la présence régulière d’élus régionaux dans les réunions du groupe SDRIF et des échanges avec Mireille Ferri

le négatif (ou le moins bon) : une articulation insuffisante avec les autres commissions régionales, qui ont, de fait, peu contribué aux propositions du groupe SDRIF ; les réflexions « territorialisées » ont davantage porté sur les problèmes de la Grande couronne que sur ceux de la zone dense de l’agglomération, du fait de la nature des contributions portées à la connaissance du groupe SDRIF ; il conviendrait dans la suite du travail de remédier à ce manque ; le sentiment de notre faible capacité à influencer de l’intérieur le contenu du SDRIF, en dépit de la participation de plusieurs membres du groupe aux ateliers organisés par le Conseil régional - mais cela apparaît un peu comme une goutte d’eau, face aux véritables rapports de forces ; la difficulté - peut-être est-ce lié - à mobiliser les media sur le sujet, malgré plusieurs tentatives (à l’occasion de la formation CEDIS de juin 2006 et du Forum sur l’agriculture).

Perspectives pour la suite (elles n’ont pas été discutées au sein du groupe et qui sont donc à débattre)

Si l’on peut être globalement satisfait du fonctionnement interne du parti et du rapport région Verte/élus illustrés par notre travail sur le SDRIF, il n’en demeure pas moins que notre succès collectif devra être jugé en fonction :

  • de notre capacité à peser réellement sur le contenu du futur SDRIF, à l’heure des arbitrages et des négociations Région-Etat-départements ; le plus dur reste à faire
  • du crédit que nous aurons acquis dans la société, et notamment parmi les catégories sociales victimes du mode de développement actuel de l’IDF et des choix d’aménagement, en menant avec elles la bataille pour un SDRIF qui traduise notre projet de société
  • de notre capacité, à travers cette bataille, à renforcer l’ancrage des Verts IDF dans la société

Le groupe SDRIF doit orienter son travail futur afin de concourir à ces objectifs, qui concernent l’ensemble du parti. Sa contribution propre pourrait être centrée sur les questions suivantes :

  • participer à la construction de mobilisations, sur quelques points forts sur lesquels nous pouvons espérer peser (contre l’OIN de Saclay, les projets autoroutiers de l’Etat, la préservation de terres pour l’agriculture de proximité...) , en liaison avec le calendrier des décisions (c’est déjà engagé). Cette première liste pourra être prochainement complétée/précisée au vu de la première version du projet régional du SDRIF.
  • approfondir quelques thèmes, en liaison - le cas échéant - avec les commissions concernées : les problématiques de la première couronne (se pencher notamment sur les opérations d’aménagement, en particulier celles qui sont menées au titre de la politique de la ville, et sur leurs conséquences sociales) ; l’organisation interne de la région IDF (avec notamment la question du « grand Paris ») ; la fiscalité et les mécanismes redistributifs au sein de la région.

JL - 31 octobre 2006

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50