Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Pourquoi la Région Île-de-France avance l’idée d’une nécessaire densification de l’agglomération francilienne dans le cadre du SDRIF - 12/06

mercredi 20 décembre 2006

L’objectif de densification de l’agglomération francilienne est une orientation forte du futur SDRIF.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Le terme fait peur, c’est vrai ! Mais la densification vise à répondre, dans le cadre d’une politique globale, aux défis à la fois sociaux et environnementaux de l’Île-de-France. Elle doit s’entendre comme un projet ambitieux de fabrication de qualité urbaine, de préservation des espaces ouverts, de rapprochement logement/emplois, d’accès aux services facilité pour tous. La crise du logement dans notre région se traduit par un besoin de production de 1,5 million de logements à l’échéance 2030.
La forme pavillonnaire, l’étalement urbain ne peuvent pas y répondre, car il faudrait urbaniser six fois la superficie de Paris pour atteindre l’objectif. L’étalement urbain a déjà provoqué une augmentation de 88 % des trajets domicile-travail en dix ans en Île-de-France.
Résultats : le budget des ménages explose sur le poste « transport », l’accès des familles aux services de santé, culturels ou sportifs est de plus en plus difficile.
Le temps passé dans les transports désagrège la vie sociale et personnelle, accroît la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre.
Les conséquences sur le milieu environnemental sont redoutables : perturbations significatives de l’activité agricole et des systèmes écologiques, fragilisation des corridors biologiques. Face à ce constat, nous proposons un SDRIF fondé sur l’articulation des grandes politiques de l’habitat, de l’emploi, des transports, et sur la protection drastique des espaces ouverts.

Penser en un même mouvement logements/activités/ transports collectifs, c’est penser la densification en termes aussi bien d’activités que d’infrastructures nouvelles, d’abord dans la zone dense francilienne. Le SDRIF proposera donc la création d’infrastructures lourdes de transports collectifs autour de Paris et la construction de logements, notamment de logements sociaux, dans la zone dense, en privilégiant les quartiers de gare. Mais c’est aussi penser aux pôles au-delà de l’agglomération pour lesquels l’emploi et le transport jouent un rôle tout aussi structurant.
Les zones ouvertes à l’urbanisation seront essentiellement situées en continuité des espaces déjà urbanisés, et la Région souhaite soutenir les collectivités pour développer une ingénierie de qualité dans l’élaboration de projets urbains mêlant divers types d’habitats (maisons de ville, petits collectifs...) et d’activités.
C’est imaginer une organisation spatiale à la hauteur des défis nouveaux liés au contexte énergétique, considérer l’espace comme un bien rare et redonner une valeur aux espaces ouverts, qu’ils soient agricoles ou naturels.

Mireille Ferri
vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France, _ chargée de l’aménagement du territoire,
extrait d’une interview pour la revue Urbanisme

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50