Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

Retour sur une campagne publicitaire qui stigmatise cyclistes et piétons - avril 2007

jeudi 5 avril 2007

La campagne de la Ville de Paris explique que si les piétons meurent c’est parce qu’ils traversent en dehors des clous et que si les cyclistes meurent c’est parce qu’ils brûlent les feux rouges !.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Dans les faits, les accidents sont majoritairement le fait des automobilistes. Nous n’avons jamais et vent d’un cycliste qui serait mort pour avoir grillé un feu rouge.
En revanche, des voitures folles, des voitures qui grillent les feux et occasionnent des morts de piétons et de cyclistes, il y en a plein.
Les feux rouges existent pour réguler le trafic des véhicules à moteur et donc à cause des délinquants environnementaux qui prennent leur voiture ou leur moto alors que, dans la plupart des cas, il pourraient faire autrement.
Si on met à un carrefour un certain nombre de voitures, un certain nombre de cyclistes. A partir de combien de voitures faut-il un feu tricolore ? (4 ?).
A partir de combien de vélos faut-il un feu tricolore ? (50 ?).

En l’occurrence, l’accident mortel quai d’Ivry n’avait rien à voir avec une imprudence de cycliste.

Chaque catégorie d’usagers peut sans cesse se renvoyer la balle.
C’est pourquoi la campagne de la Ville de Paris était extrêmement maladroite en stigmatisant les usagers les plus fragiles et en leur expliquant qu’ils meurent par leur faute.
Nous ne proposons pas en retour de stigmatiser les automobilistes, malgré mes précisions vélorutionnaires ci-dessus.

Nous proposons de nous attaquer tous ensemble aux causes structurelles des accidents, principalement baisser la vitesse limite à 30 km/h (ce qui aura pour effet bénéfique de baisser la pollution, sans ( des études l’ont prouvé) particulièrement nuire à la sacro-sainte fluidité et d’étudier de façon critique les aménagements (la piste des Maréchaux est tellement mal faite que nous conseillons à tous les cyclistes de rouler sur la piste bagnolable).

Jérôme DESQUILBET Militant Vert et Vélorutionnaire

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50