Archives des Verts IDF Archives des Verts IDF
Archives des Verts IDF
de 2002 à 2010

La Région Ile-de-France affirme son opposition aux cultures OGM en plein champ -29/10/04

vendredi 29 octobre 2004

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Après avoir auditionné experts et personnes qualifiées, Michel Vampouille, vice-président chargé de l’environnement, du développement durable et de l’Eco-Région, a fait voter hier soir une délibération par le Conseil régional :

Une opposition affirmée et solidaire La Région y déclare s’opposer à toute mise en place sur son territoire, de cultures en milieu non confiné (eaux, air, sols) y compris en forêt , d’organismes génétiquement modifiés (animaux, végétaux, fongiques ou microbiens) que ces cultures soient destinées à la production ou à l’expérimentation. Elle apportera son soutien politique aux élus des collectivités territoriales qui auront pris ou prendront position en faveur de l’interdiction de telles cultures sur leurs territoires. La Région Ile-de-France va adhérer au réseau des Régions Européennes Libres d’OGM (European network of GMO-free Regions) et Jean-paul Huchon portera cette adhésion. Enfin, elle favorisera la réflexion citoyenne sur ce sujet.

Une vigilance renforcée dans les cantines scolaires Elle incitera, dans les restaurations collectives des établissements dont elle a la responsabilité, à la consommation d’aliments non transgéniques et à la vigilance sur un étiquetage conforme à la réglementation des emballages alimentaires. Rappelons que la Région a depuis plusieurs années édité un guide au service des restaurations collectives sur la surveillance de la qualité des produits et notamment sur leur traçabilité.

Soutenir une agriculture diversifiée Avec un territoire majoritairement rural, la Région Île de France a toujours été attentive aux enjeux et aux débats du monde agricole. Des actions spécifiques ont ainsi été engagées ces dernières années, notamment pour favoriser le maintien d’une agriculture périurbaine et soutenir l’agriculture biologique. Cependant, des entreprises multinationales cherchent aujourd’hui à imposer des modes de production qui peuvent mettre en péril les équilibres économiques et environnementaux. C’est le cas tout particulièrement des manipulations du vivant et en tout premier lieu les OGM. Les semences OGM, brevetées, fabriquées et commercialisées par des entreprises multinationales, sont au cœur de la logique d’uniformisation de la production agricole. En cela, leur utilisation s’oppose à plusieurs politiques régionales, comme la défense de la biodiversité ou encore la promotion des produits du terroir francilien. L’absence de nocivité des OGM n’a pas aujourd’hui été démontrée. Or, il apparaît impossible de garantir la coexistence entre culture OGM et culture non-OGM d’autant que le principe de responsabilité des semenciers et des agriculteurs utilisateurs n’est pas défini.

Contact presse : Sandrine Kocki 01 53 85 66 50

Mots-clés : ,
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Les Verts Ile de France - 5 rue d’arcueil - 75014 Paris - Tél. 01 45 65 33 60 - Fax. 01 45 65 41 50